HRLCK

Rien que ce pseudo imprononçable définit déjà le chemin émotionnel déshumanisé et sans compromis vers lequel nous allons nous diriger.

Peut-être que cet excédent d'émotions prenant aux tripes, repoussant les limites de l'acceptable et du bien-pensant, bien propre sur soi nous ramène-t-il à l'essentiel de la vie ?

Car c'est d'émotion dont il s'agit avant tout. Ce qu'on oublie trop souvent.

Réfléchir et agir.

hRLck ne veut pas faire du beau, du propre, du raffiné.

Il tend à ramener vers l'aspect primaire, animal, intérieur, celui de l'empressement, comme si chaque minute de vie restait la dernière.

 

Après 20 ans de peinture, œuvrant seul ou à plusieurs, pour Bosch, pour Agnès b. Ses toiles se trouvent dans plusieurs pays d'Europe, à Hong Kong et Shangaï, à Londres et New York...

 

Sa rage de peindre devient presque destructrice mais ramène avant tout à l'essentiel, une peinture électrique et dévastée comme le rock, hurlante comme le punk...

facebook_untitled.jpg